CHARTE

 

L’accompagnateur de santé bien-être pratiquant des techniques de soins holistiques, s’engage à exercer son activité en respectant les principes fondamentaux cités ci-dessous :

 

1. Il ne formule aucun de diagnostic. Il ne fait jamais suspendre un traitement médical en cours sans l'accord du médecin traitant et ne s'oppose jamais à une intervention chirurgicale ou acte thérapeutique.

 

2. Il ne suggère jamais à la personne qui la consulte d'interrompre le suivi médical, les examens ou les investigations nécessaires à déterminer ou préciser la /les cause(s) de sa maladie.

 

3. Il n’intervient que sur le domaine sur lequel Il est certifiée. Il se fait un devoir d'apaiser, de soulager ou d'atténuer, jusqu'à l'extrême limite de ses moyens, la souffrance de ceux qui ont recours à lui.

Ainsi, s’il le juge nécessaire dans l'intérêt de la personne qui la consulte et pour assurer sa sécurité, il l’adresse à un médecin mieux à même de traiter son cas avec toute la compétence nécessaire.

 

4. Il ne divulgue aucun résultat de son intervention sans l'assentiment de la personne qui la consulte.

 

5. Il est tenu de respecter le secret professionnel et d'observer la plus grande discrétion en toutes circonstances.

 

6. Il pourra exercer sa profession et ses dons bénévolement si nécessaire, à tous les nécessiteux : handicapés, malade en phase terminale et autres indigents sur la requête ou le bon vouloir d’un médecin traitant.

 

7. Il ne reçoit pas en consultation et ne traite pas les mineurs ou les déficients mentaux hors de la présence de leurs parents ou de leur tuteur légal.

Tous les soins se feront avec le consentement des personnes concernées par les soins. En aucun cas, l’accompagnateur de santé bien-être holistique ne pratiquera de soin à l’insu d’une personne.

 

8. Lors de chaque séance, Il se doit de rester bienséant, honnête, sobre et de bonne foi sur les soins qu’Il fait. Il ne doit en aucun cas faire appel aux superstitions, ni utiliser toutes malversations que ce soit. Chaque conseil se doit d’être vrai, le mensonge est proscrit. Il ne se livre pas à la prévarication. Il ne promet jamais miracle ou guérison.

 

9. Dans l'exercice de sa profession Il ne surestime ni ses compétences, ni ses possibilités. Cette attitude garantit à la personne qui la consulte l'innocuité de son action, celle-ci demeurant strictement complémentaire de tout acte médical. Il ne promet jamais miracle ou guérison.

 

10. Il se doit de préserver, discipliner et améliorer ses connaissances, qualités humaines, intellectuelles et morales.

 

11. Il doit se mettre en conformité avec les obligations administratives du/des Etat(s) dans lequel/ lesquels Il exerce son activité et s'astreint à respecter les normes ou les statuts en vigueur.

 

12. Il se refuse à assimiler la profession d’accompagnateur de santé bien-être holistique à une quelconque science occulte, à confondre ses interventions avec celui des arts divinatoires ou de la parapsychologie.

13. Il doit obligatoirement respecter le serment d’Hypocrate « Primum, non nocere » peu importe le lieu.